Déco : Le verre

 

                       Le verre dans toutes vos pièces

 

On adore le verre pour sa réflexion de la lumière. Son effusivité thermique absorbe l’énergie sans chauffer. Le verre est un faible conducteur, autrement dit, il permet faiblement au courant électrique de circuler. C’est un matériau naturellement fragile, mais les innovations techniques telles que le verre feuilleté* permettent de le renforcer. Il existe ainsi des verres qui résistent aux explosions.

Si le verre n’est pas cher à l’origine, le prix de sa transformation peut être très élevé. Ce remarquable isolant permet de réaliser des pièces aux excellentes performances acoustiques. Matériau dit « noble », le verre ne s’oxyde pas, comme s’il avait été plongé dans la fontaine de Jouvence.

D’un point de vue écologique, c’est un matériau 100 % recyclable quand il est naturel. Son recyclage n’émet pas énormément de gaz à effet de serre. Le calcin qui en est issu permet de fabriquer notamment la laine de verre ainsi que des microbilles qui entrent dans la composition des peintures réfléchissantes routières.

Le verre transparent peut être opacifié. Avec la technique du sablage**, on peut créer motifs et reliefs étonnants.

De plus en plus utilisé, le verre « intelligent », résultant d’une transformation très élaborée, n’est plus écologique. Il permet de produire, grâce à une couche métallique conductrice, un verre autochauffant ou autonettoyant grâce à une couche de dioxyde de titane qui agit comme un catalyseur sous l’effet des UV.

*Le verre feuilleté : le chimiste français Édouard Bénédictus créa ce verre en 1903. Le plus célèbre est le PVB, un assemblage de vitrages reliés entre eux par des films de polyvinyle de butyral (un film plastique). Le verre, devenu plus solide, peut-être utilisé comme protection antiballes.

**Le sablage : cette technique, inventée en 1870, procède du dépolissage et de la gravure par projection de sable sur la surface du verre avec un pistolet à air comprimé. Pour éviter l’inhalation des poussières, l’opération doit être réalisée dans un lieu hermétique. Cette technique permet d’alterner sur la surface du verre des zones lisses et transparentes et des graphismes sophistiqués. Le sablage permet aussi de graver, sculpter, percer des orifices dans le verre. Ce procédé peut être réalisé sur le marbre, le cuivre, la céramique, le cristal…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s