Les grandes étapes de l’histoire de cuba

 

Fidel Castro  le père de la révolution cubaine vient de mourir ! 

 L’histoire de l’île de Cuba reste méconnue voici les grandes étapes !


L’île de Cuba (la plus grande des Caraïbes) fut originellement habitée par les Tainos et les Ciboneys, jusqu’à ce qu’elle soit accostée le 28 octobre 1492 par Christophe Colomb. Ce dernier l’annexe au nom de l’empire colonial espagnol. L’année 1868 marque le début des premières guerres d’indépendance qui conduisent l’Espagne à renoncer à sa souveraineté sur Cuba. Les États-Unis d’Amérique renforcent alors leur domination sur l’île. La République fut proclamée le 20 mai 1902, mais sa constitution autorise l’Amérique à s’ingérer dans les affaires internes du pays.

Le commerce avec les États-Unis domine l’économie cubaine pendant la première moitié du XXsiècle, permettant au gouvernement américain d’asseoir son influence politique sur l’île. En mars 1952, l’ancien président, Batista, réalise un coup d’État militaire, puis il écrase le soulèvement dirigé par un juriste, Fidel Castro, en 1953. Arrêté et condamné à quinze ans de prison, Castro est gracié en 1955 et s’exile au Mexique. Le 2 décembre 1956, il débarque à Cuba avec des insurgés, parmi lesquels se trouvent son frère, Raul, et Che Guevara. Le débarquement est un désastre. Soixante-dix hommes sont tués. Les autres trouvent refuge dans la Sierra Maestra où la guérilla s’organise en menant des actions contre le régime autoritaire et capitaliste de Batista.

Le premier janvier 1959, elle force le dictateur Batista et la mafia américaine à quitter le pays, appuyée largement par le peuple cubain.

Une réforme agraire est instaurée par l’ancienne guérilla qui détient dorénavant tous les pouvoirs. Des terres sont confisquées, des raffineries de sucre et de pétrole sont nationalisées. Presque toutes les grandes propriétés sont saisies par l’INRA (Institut national pour la réforme agraire), qui établit les réglementations. Un plafond de soixante-sept hectares est mis en place, les pleins droits de propriété sont donnés aux locataires. En 1975, le premier congrès du Parti communiste cubain adopte une nouvelle constitution. L’année qui suit, Castro renforce son pouvoir en cumulant les fonctions de premier secrétaire du Parti communiste cubain et de chef d’État sur le modèle des pays de l’Est. Le régime devient socialiste officiellement.

Des excellentes relations sont nouées entre Cuba et l’URSS. Les États-Unis imposent un embargo sur l’île en octobre 1960. Cuba complote alors avec l’Union soviétique pour détruire définitivement l’ennemi commun, jugé libéral et « impérialiste ». Dans le contexte de la Guerre froide, l’île est un lieu géographique stratégique pour les Soviétiques, car elle se trouve à deux cents kilomètres de la Floride (États-Unis). En cas de guerre, le bloc de l’Est aurait un avantage certain. Les États-Unis coupent les relations diplomatiques avec Cuba.

En avril 1961, un commando d’exilés « anticastristes », entraîné aux États-Unis, débarque dans la baie des Cochons au sud de l’île. Cette tentative d’invasion est un échec qui accélère l’orientation communiste du régime « castriste ». Le 14 octobre 1962, c’est la fameuse crise des missiles : les États-Unis découvrent à Cuba des armes de destruction massives soviétiques. Le ton monte entre Khrouchtchev et Kennedy. Khrouchtchev recule : la situation se calme. Che Guevara meurt le 9 octobre 1967 à La Higuera en Bolivie après avoir été capturé par l’armée bolivienne durant une bataille qui l’oppose avec d’autres guérilleros au pouvoir. Le président bolivien de l’époque, Barrientos, donne l’ordre de les exécuter. Il n’y a donc jamais eu de procès, juste une exécution sommaire. Le corps du Che est alors exposé à Vallegrande où des centaines de personnes (civils, soldats…) viennent le voir. Les nonnes de l’hôpital où est exposé le corps notent sa ressemblance avec les représentations du Christ.

Pendant ce temps-là, Cuba reste largement dépendante de l’aide économique de l’Union soviétique. En 1990, l’URSS chute. L’île est forcée de s’ouvrir au tourisme de masse. Malgré la résolution votée par l’assemblée générale de l’ONU de novembre 1993 demandant la fin de l’embargo américain sur Cuba, les États-Unis, avec la loi Helms-Burton en mars 1996, renforcent l’embargo et prévoient des sanctions contre les sociétés entretenant des relations commerciales avec l’île. En 2002 est ajoutée la mention « irrévocable » du caractère socialiste de la révolution cubaine afin de lutter contre le projet VARELA, initiative menée par des opposants politiques qui réclamaient un référendum sur la démocratisation de Cuba. 

Raúl Castro devient président de Cuba en 2008, il assouplit le régime communiste avec des mesures libérales qui ont permis l’émergence d’un secteur privé sous contrôle .

Obama et Castro se sont dit oui ! Enfin presque ! La rencontre entre les deux chefs d’Etat le 11 avril 2015 en marge du sommet des Amériques est de toute façon historique ! Elle vient mettre fin à 50 ans d’hostilités sur fond de guerre froide qui paradoxalement à retrouver sa vigueur entre l’aigle américain et l’ours russe ! Le président américain aurait affirmé en marge de la rencontre « Nous avons réussi à parler honnêtement de nos différences et de nos préoccupations, de telle manière que je pense que nous détenons la possibilité de faire avancer la relation entre nos deux pays dans une direction différente et meilleure » et le président Cubain s’est lui aussi montré optimiste «L’Histoire entre nos deux pays a été compliquée, mais nous sommes disposés à avancer et à discuter de tout, y compris des droits de l’homme» «J’ai fait savoir au président Barack Obama – et je le réitère aujourd’hui – que Cuba était prête, malgré nos profondes différences, à nouer un dialogue respectueux et fondé sur la coexistence civilisé entre nos deux États.»

La mort du père de la révolution cubaine Fidel Castro  annonce encore une période profonde de transformation pour le pays. Peut-être sur la voie de la démocratie nous verrons bien.

 

 

//platform.twitter.com/widgets.js

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s