Médicis, les maîtres de Florence : les règles d’or du pouvoir, par Giovanni de Médicis

Giovanni de Médicis (Dustin Hofmann) est passé de la situation d’humble marchand de laine à celle de chef effectif de la République de Florence. Une ascension fulgurante qui lui permit d’acquérir une puissance économique sans vraiment de précédent. Comment ? En étant un fameux tacticien. Voici ses dix règles d’or :

1) Ne pas attirer l’attention sur soi avec des vêtements trop coûteux. « Le paraître est la clé du pouvoir. »

2) Être perspicace et faire preuve d’audace. « Ton frère n’aurait jamais osé. »

3) Avoir de « grands rêves et de l’imagination » et investir sur le long terme.

4) Avoir une vision d’ensemble pour accomplir de grandes choses et réunir les « ressources nécessaires à l’accomplissement de cette tâche ».

5) Faire fi de ses sentiments et rester pragmatique. « Un mal pour un bien, il le faut parfois quand c’est dans l’intérêt du plus grand nombre. »

6) Utiliser le storytelling. « Tous nos profits viennent du commerce et les créances que l’on accorde offrent de meilleures chances à ceux qui, autrement, n’en auraient aucune. »

7) Ne pas mépriser la banque et la politique. « C’est ce qui rend possible la beauté. »

8) Penser avec sa tête. « Un imbécile mène sa vie égoïstement, un homme avisé poursuit un but précis. »

9) Former des alliances avec les puissants. « Au début de la partie, c’est très important de leur laisser l’avantage. »

10) Mais ne pas oublier que « les nouveaux dirigeants n’émergeront que sur les ruines des anciens ».

Tournée en Italie dans des décors splendides et des costumes majestueux, très fine reconstruction de l’Italie du début de la Renaissance, la série Médicis, les maîtres de Florence n’a pas lésiné sur les moyens, pour notre plus grand plaisir. Une série comme on les aime : du suspense, de la conquête, des choix cornéliens… La bande originale est féérique, la chanson du générique est interprétée par la sublime et talentueuse Deborah Dyer, alias Skin.

Richard Madden, l’ancien roi du Nord de Game of Thrones, dans le rôle de Cosimo de Médicis, y est somptueux.

Un bémol : les ajouts fictifs. On est un peu perdu entre la réalité historique et les éléments supposés par les scénaristes.

À voir absolument !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s