Musée en ligne

@Still Life with Lemon and Cut Glass, Maria Margaretha van Os, 1823 – 1826

      Visitez le Metropolitan ou MET en ligne et découvrez jusqu’à cent œuvres répertoriées. Les vidéos de quelques minutes, des commentaires d’experts, sont sous-titrées en douze langues et notamment en français. Les fiches techniques sont très précises. Les photos sont magnifiques. Pratique, le zoom permet de déceler les détails des œuvres et d’accéder aux archives, frises chronologiques et cartes afin de mieux les observer : des bas-reliefs assyriens aux expositions de mode contemporaines en passant par l’esquisse du plafond de la chapelle Sixtine de Michel-Ange. Le site, élégant, intuitif, qui existe en version mobile, est un vrai trésor, à découvrir sur http://82nd-and-fifth.metmuseum.org/. Dans le même esprit que le MET de New York, la BBC a numérisé ses collections publiques de peinture. Au moins deux cent douze mille peintures sont ainsi indexées et documentées sur http://artuk.org.

La bibliothèque numérique mondiale est aussi une caverne d’Ali Baba pour les journalistes et les historiens du monde entier. Elle est très pratique et offre multiples chronologies et cartes interactives. https://www.wdl.org/fr/.

Google a créé son musée en ligne, Culturalinstitute ; avec sa base de données, il était le mieux placé pour le faire. Sa galerie compte au moins cinquante-sept mille œuvres d’origine internationale en haute définition. On y trouve des expositions thématiques, des visites virtuelles et des collections dans la catégorie art project. Par exemple, si on cherche le château de Versailles, on peut en faire une visite virtuelle de qualité, voir l’exposition « Louis XIV / Nicolas Fouquet, une certaine histoire du goût » et découvrir des œuvres originales telles que Marie-Antoinette de Lorraine Habsbourg, reine de France, et ses enfants de Louise Élisabeth Vigée-Lebrun. À voir sur  culturalinstitute  

La technologie en street view permet de visiter en ligne les musées du monde entier tels que, pour la ville de Paris, le musée d’Orsay, celui du quai Branly, l’Opéra Garnier… C’est donc le plus grand musée virtuel qui existe aujourd’hui. Petit bémol : l’intuitivité de la plateforme peut être améliorée, car, dans ce vaste champ, il est parfois difficile de s’y retrouver.

Le Rijks Museum à Amsterdam a lui aussi une magnifique collection en ligne proposant un voyage dans l’histoire de l’art des Pays-Bas, allant du Moyen Âge au XXe siècle. Très facile d’utilisation, le site regorge d’œuvres indexées par mot clé, par sujet ou par couleur. Le zoom et les fiches techniques sont très précis. À voir sur  le Rijks Museum

//giphy.com/embed/X8TX1lC4JZ8XK

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s