Westworld ou quand le robot prend vie

 « Le parc ne libère pas le pire en nous, mais révèle notre profondeur. Il nous montre tels que nous sommes. » William (Personnage de Westworld)

Un monde artificiel où il n’y a ni foi ni loi, où on peut donc commettre des crimes en toute impunité, où chaque joueur décide des règles du jeu : bienvenue dans Westworld, le premier parc à thème composé de robots.

La série est adaptée d’un film de Michael Crichton datant de 1973, du même titre, où des robots , confinés dans un parc d’attractions, se révoltent et sèment la terreur. À l’époque de la science-fiction.

Dans la nouvelle série phare de HBO vous devez, sans cas de conscience, laisser votre morale à la porte du parc et entrer en relation avec des robots« hosts » à qui vous pouvez tout faire. Bien sûr, eux ne savent pas qu’ils ne sont pas humain, ce qui rend l’expérience plus intense.

Une fiction ? Pas vraiment ! Nous avons aujourd’hui tous les éléments pour l’expérimenter. Les jeux vidéo nous permettent déjà de nous immerger dans un univers parallèle et fictif et, avec la réalité augmentée et l’intelligence artificielle, le joueur a la liberté de créer ses propres scénarios.

Avec quatre-vingt-neuf millions d’euros de budget pour dix épisodes, J.-J. Abrams (Star Wars, le réveil de la force) à la production, un scénario ambitieux, des personnages complexes, une mise en scène fine, Westworld est une œuvre philosophique. Elle pose des questions sur la morale, la condition humaine, la société, l’existentialisme, les excès du capitalisme. Ce moment fascinant où les hosts comprennent qu’ils vivent dans un monde artificiel et qu’ils ne sont pas humains me rappelle l’allégorie de la caverne de Platon. Il y a quelque chose également de Frankenstein : on se demande si les créatures vont prendre possession de leurs maîtres.

Anthony Hopkins y est brillant ; il joue le rôle d’un des fondateurs du jeu, le docteur Robert Ford. On chemine à travers son esprit pour comprendre le parc. C’est sûrement l’un de ses rôles les plus magnétiques !

Une réflexion pertinente sur les possibilités qu’offre le monde moderne et sur ses dangers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s