Les bienfaits supposés du jeûne

 Le jeûne a une portée historiquement spirituelle. En Allemagne et en Russie, notamment, il a également une portée thérapeutique pour prévenir les maladies inflammatoires (arthrose, rhumatismes…) et les affections cardiovasculaires. Il permettrait aussi de mieux supporter les effets secondaires des chimiothérapies.

Nous savons que notre corps a besoin toutes les six heures de nutriments, vitamines et minéraux pour fonctionner correctement. Il lui faut aussi des combustibles tels que le glucose pour fabriquer l’énergie dont nous avons besoin. Quand nous jeûnons, notre corps s’adapte à la situation, ce qui peut entraîner un renforcement des défenses immunitaires, la baisse du poids, de la glycémie, l’élimination des graisses…

Attention, le jeûne est déconseillé pour les enfants et les adolescents, les femmes enceintes, les anorexiques et les personnes souffrant d’insuffisances rénale et hépatique… Pour ceux qui jeûnent pour des raisons autres que religieuses. Par contre, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, en 2014, réfutait l’idée que le jeûne aurait une portée thérapeutique prouvée. C’est ce qui explique sûrement que le jeûne médicalisé soit encore interdit en France. Afin d’éviter d’éventuelles complications, n’hésitez pas à consulter votre médecin : il pourra, de façon personnalisée, vous expliquer les risques du jeûne pour votre santé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s