Mad Men: L’épopée de Don Draper

AMC

                 Tout ça pour ça !

Dans l’épisode 13 de la dernière saison de Mad Men, Bertram Cooper affirme à Don Draper : « Vous roulez depuis sept heures dans la mauvaise direction ». Je dirais plutôt que cela fait dix ans que Don Draper roule dans la mauvaise direction !

Après avoir vu le final de la série, une question me taraude : à quoi l’épopée de Don Draper aura-t-elle servi ? À la façon d’un Proust, Don aura eu plusieurs vies et liaisons, mais aucune ne semble l’avoir complètement satisfait ! Le générique nous avait promis une chute, on n’aura pas été déçu.

Don Draper est un self-made-man ayant profité d’une situation dramatique pour recommencer sa vie. Quand la série démarre, Don est en pleine ascension. Il a une famille parfaite, une carrière professionnelle prometteuse et une place envieuse dans la société new-yorkaise des années soixante. Mais, comme il l’analyse correctement, il a « pris le nom d’un autre homme […] sans rien en faire ». À la fin, après avoir atteint le sommet, Don a démissionné, sa famille est détruite et, sans famille et sans carrière professionnelle florissante, difficile d’exister dans la société financière new-yorkaise. Il finit dans un camp hippie où il suit des thérapies de groupe et médite. Peut-être aurait-il dû commencer par cela.

Don Draper illustre parfaitement la doctrine de Jean-Paul Sartre, l’existentialisme, selon lequel Il n’y aurait aucun but prédéterminé à notre présence sur terre ; seul l’être humain, par ses actes, donne du sens à son existence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s