The Handmaid’s Tale : comprendre la gravité du sexisme

 

Si vous désirez comprendre l’esclavage, la dictature, le règne de l’idéologie, si vous souhaitez voir où veut nous mener l’idéologie des extrêmes, il faut regarder la série événement The

Handmaid’s Tale, sûrement la plus parlante de la décennie, comme un avertissement avant le déluge.

Aujourd’hui, nous vivons une drôle d’époque ! Les démagogues extrémistes sont glorifiés et exercent une sorte de fascination sur les peuples, ce qui démontre le malaise qui règne dans nos sociétés et les profondes fractures et faiblesse qu’elles comportent. Les gens ont du mal à être heureux, et ce, qu’ils aient des revenus ou non. Alors, l’idéologie, qu’elle soit politique ou religieuse, fait miroiter tranquillité d’esprit, bonheur et sentiment de faire le bien. Elle fait croire que vous êtes entourés dans un monde où l’individualisme règne en maître et où la solitude gagne de terrain.

Hitler cultivait lui aussi cette utopie, cela a donné Mein Kampf et le nazisme. De nos jours, Daech, le très mal nommé État islamique, diffuse une idéologie dont on connaît les tenants et les aboutissants. Alors, qui est responsable ? Notre indifférence, parce que, par-dessus tout, nous voulons conserver notre tranquillité plus que nos libertés ? Ou notre égoïsme, qui nous rend incapables de penser le bien commun de l’humanité pour nous contenter de nous préserver individuellement ?

Il y a pourtant toujours une leçon à retenir de ces expériences désastreuses. Personne ne peut réussir tout seul dans la vie, on avance avec les autres, que se soit dans un système de respect les uns des autres, c’est-à-dire en pensant au bien commun de tous, en reconnaissant la valeur égale de tout être humain, de l’ensemble de l’humanité, ainsi que de la planète qui nous sert de maison familiale, ou bien dans la violence, les classes sociales, la douleur et le mal.

L’humanité, dans son histoire, a souvent balancé entre les deux solutions. En fait, à chaque moment de sa vie, on doit choisir entre les deux attitudes et, comme toujours, c’est la somme de toutes ces décisions qui détermine le succès ou l’échec du genre humain.

Bravo pour les victoires aux Emmy awards 2017 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s