Fruit à coques et autres

 

               Les fruits à coques, les graines et les légumineuses sont riches en substances nutritives. Les légumes secs contiennent des protéines sans matières grasses et sont peu chers. Les noix et les graines contiennent des sources de protéines, de graisses, des minéraux et des fibres, mais leurs protéines manquent d’acides aminés. En général, les lipides des fruits à coques sont plus riches que dans les viandes les plus concentrées. Ces graisses sont insaturées, autrement dit, elles n’agissent pas sur le taux de cholestérol.

     L’acide phytique, qui est présent dans les minéraux des fruits à coques, explique pourquoi ils sont difficilement absorbés par l’organisme. Ce qui peut être atténué par absorption simultanée de vitamine C ou bien s’ils sont cuisinés. En ce qui concerne les graines, elles sont souvent à l’origine de réactions allergiques, il faut y faire attention.

                Les fruits à coques contiennent des fibres et des graisses polyinsaturées qui peuvent être utilisées afin de prévenir ou traiter les cas de cancers, de diabètes, les problèmes cardiovasculaires. On peut les utiliser en cas de constipation, d’hémorroïdes ou de varices. Les graines de citrouilles favorisent la fertilité et protègent contre les cancers du sein et de la prostate.

 

Claire Heitzler, un amour de pâtisserie !

Vous aimez les pâtisseries ? Nous, on les adore ! Alors, comment ne pas être fan de Claire Heitzler ? L’Alsacienne, qui a grandi à côté du laboratoire de la célèbre pâtissière Christine Ferber, vous charme de son savoir-faire gustatif en composant des pâtisseries, à base notamment de fruits, de vanille, sans trop de sucre, un savant mélange de saveurs et de textures.

Cette jeune fille a su s’imposer dans un monde d’hommes. Formée par le pâtissier Thierry Mulhaup, puis assistante du chef pâtissier Sébastien Dégardin, Claire Heitzler fait ses armes également auprès de Georges Blanc et Alain Ducasse au Beige à Tokyo. Elle exerce son génie au Ritz, avant de devenir chef pâtissier chez Lasserre au côté de Christophe Moret.

Désignée chef pâtissier de l’année par ses pairs dans le guide Gault et Millau 2013, elle recevra son prix des mains du génie pâtissier Pierre Hermé, le Picasso de la pâtisserie en 2014. Une success-story qu’elle doit à sa rigueur, son ambition et son talent ! Toujours en quête d’aventures culinaires, aujourd’hui, Claire Heitzler vole vers de nouveaux horizons, pour le bonheur de nos papilles.

Rougui Dia, une étoile gastronomique

 

Risotto de quinoa à la provençale, bar poêlé à la citronnelle, millefeuille de mangue, parmentier de gambas… Voici quelques-unes des recettes de l’excellent chef cuisinier Rougui Dia.

Sa success-story est un conte de fées moderne ! Originaire de Neuilly-Plaisance, Rougui Dia devient l’assistante du chef Sébastien Faré dans son restaurant du XIe arrondissement, Chez Jean. Elle le suit aux Persiennes de Philippe Conticini, puis devient chef de cuisine au 144, restaurant situé au-dessus de la boutique Petrossian. En 2006, elle publie un livre intitulé Le chef est une femme !, puis, en 2013, elle prend les commandes de la cuisine du restaurant Le Vraymonde au Buddha-Bar Hôtel. Lauréate du onzième prix Trofémina 2014 dans la catégorie « restauration », Rougui Dia est une artiste avec qui vous ferez l’expérience de l’excellence culinaire, avec des plats à la touche épicée, une saveur exotique invitant au voyage, et qui stimulera vos sens par le raffinement de sa cuisine.

 

Trop de sucre tue

                          Moins de sucre pour un corps sain !

          Une alimentation riche en sucre ravage le corps en favorisant la survenue de maladies cardiaques, du diabète, de l’obésité, de l’hypertension… Un régime alimentaire très sucré détruit l’énergie, vous empêchant de pratiquer quotidiennement une activité physique. Le sucre est addictif, il stimule les mêmes centres de plaisir dans le cerveau que la drogue ou l’alcool. C’est ce qui explique le manque que provoque une réduction de sa consommation.

          Le sucre est composé de fructose et de saccharose. Le fructose, très présent dans les sodas et les bonbons, est métabolisé par le foie, qui le transforme en produisant des graisses, elles-mêmes responsables de son mauvais fonctionnement ! Puis ces graisses, appelées aussi triglycérides, envahissent le sang, provoquant l’augmentation de la tension et du poids. Il peut provoquer toutes ces maladies qui vous tueront. Le saccharose, ou sucre de table, composé de glucose et de fructose qui se trouve notamment dans les fruits, lui est préférable, car il est métabolisé par toutes les cellules du corps.

Les crêpes à la bière

La Chandeleur est l’une de nos fêtes favorites. Traditionnellement, lors de cette fête religieuse, on fait sauter les crêpes en tenant une pièce d’or dans sa main pour favoriser sa prospérité. Cette année, j’ai décidé de faire des crêpes à la bière pour encourager la chance. Les ustensiles de cuisine * un saladier, * une spatule en bois, * une poêle à bord réduit, la billig bretonne ou une crêpière électronique. Les ingrédients * 250 g de farine de froment, * 4 œufs, * ¾ litre de bière, * 75 g de sucre, * 2 cuillérées à soupe d’huile. Voici la recette :

-1) Mettez la farine de froment, le sucre et l’huile dans le saladier.

-2) Ajoutez la bière jusqu’à ce que la pâte devienne homogène et fluide.

-3) Puis séparez les jaunes et les blancs d’œufs.

-4) Incorporez les jaunes d’œufs à votre pâte et mélangez jusqu’à ce qu’elle devienne homogène.

-5) Laissez reposer deux heures.

-6) Battez les blancs d’œufs en neige ferme puis incorporez-les à votre pâte juste avant la cuisson des crêpes.

-7) Réalisez des crêpes fines que vous pourrez saupoudrer de cassonade.

L’huile d’argan , source de vie

Les salades assaisonnées à l’huile d’argan, c’est maintenant !

C’est l’hiver. Me voici en train d’imaginer les plats que l’on va déguster en cette saison !

L’huile d’argan est pour moi la reine de cette période de l’année. L’arganier, dont la résistance permet de lutter contre la désertification en amenant à la surface, grâce à ses racines, l’humidité profondément enfouie dans les sols, est admirable. Il existe en Afrique du Nord depuis au moins quatre-vingts millions d’années et est exploité pour son excellente huile, ses fruits et son bois solide.

L’extraction de son huile, savoir-faire ancestral exclusivement féminin, est fastidieuse, ce qui en fait un produit de beauté écologique rare. Il est utilisé par les femmes du Maghreb pour nourrir corps, cheveux et visage : ses vertus dermatologiques, en particulier pour les peaux ridées, sèches ou fragilisées, ne sont plus à prouver. Elles n’hésitent pas à utiliser cette huile pour masser le corps de leurs enfants afin de les garder en bonne santé.

Depuis 1998, l’arganeraie marocaine a été classée réserve de biosphère par l’UNESCO. Des coopératives agricoles féminines ont également été créées, permettant à cette activité économique et traditionnelle de vivre.

Dans la gastronomie marocaine, l’huile d’argan s’harmonise très bien avec le sucre. L’amlou, pâte d’amande et de miel de la région d’Essaouira, un des mets traditionnels du Maroc, en est notamment composé. On associe également cette huile aux légumes, aux viandes (le mouton), au foie gras et aux poissons et, pour ce qui concerne les desserts, aux gâteaux caramélisés. Avec un peu de sel, elle suffit à assaisonner les salades. Par contre, l’huile d’argan ne supporte pas les aliments acides ni le vinaigre. Sa vertu gastronomique majeure rehaussera le goût de vos plats.

Les poissons Gras

                                               Les poissons Gras

En 2015 je prenais la résolution de manger plus de poisson gras cette année.  Les poissons gras  (le saumon non fumé, le thon, la sardine…) contiennent de l’acide écosapentaénoïque ou EPA. Ils appartiennent à la famille des acides gras oméga 3 qui permet le renouvellement des cellules. Les poissons  gras permettent de lutter contre  les rhumatismes, l’athérosclérose, l’arthrite, les douleurs  de  poitrines, les lésions cutanées tels que l’eczéma, les troubles d’origine inflammatoire. Ils sont riches en vitamines D et en calcium. Ces vitamines  liposolubles apportent de l’énergie et des minéraux. Les sprats contiennent à poids égal autant de fer que la viande de boeuf et les sardines autant que l’agneau. A éviter en cas de goutte. Je ne souhaite pas maigrir mais sachez que les poissons gras sont recommandés par les médecins en cas de régimes amincissants.

Les fruits

Les fruits


Les fruits sont de très bons aliments pour la santé. Gorgés de jus, ils sont pleins de vitamines, de minéraux, d’antioxydants et de fibres qui sont indispensables à la bonne santé de nos corps.Les fruits sont pauvres en graisses, peu caloriques. Ils nous donnent de l’énergie et nous permettent d’éviter de prendre du poids.Les antioxydants que contiennent les fruits sont utilisés dans la prévention des cancers et des maladies cardiovasculaires. Ce qui explique que les instances médicales internationales conseillent d’en manger au moins cinq portions par jour. Les fruits frais sont ceux qui contiennent le plus de vitamines, mais il faut les laver correctement et ne pas les peler, car la plus grande quantité de fibres se trouve sous la peau du fruit. Les fruits secs contiennent du potassium, du phosphore, du fer, des fibres et enfin des vitamines A et B. Il vaut mieux choisir des fruits de saison, car ils sont moins chers et de meilleure qualité. Pour les autres, il vaut mieux favoriser les fruits congelés qui ont gardé leurs vitamines et minéraux. Les jus de fruits qui regorgent de vitamines C ne contiennent pas de fibres. Il faut favoriser les jus « Pur Jus » afin de profiter de ses avantages. Les jus de fruits qui ne sont pas purs contiennent des arômes et sucres artificiels.

Les légumes

                                                    Les bienfaits des légumes

 

        Après un article sur les fruits et un autre sur les poissons voici les bienfaits des légumes ! Les légumes sont célèbres pour leurs qualités protectrices contre les problèmes cardio-vasculaires et la constipation. Ils permettent aussi de lutter contre l’apparition de certains cancers comme l’affirme la World Cancer Research Fund dans un rapport de 1998. Il existe de nombreuses variétés de légumes qui nous fournissent des vitamines et des minéraux. Pour en profiter, mieux vaut les consommer crus et frais. Les naturophates ont mis en évidence l’efficacité du jus de légumes pour lutter contre l’ulcère de l’estomac, les problèmes digestifs et du foie. L’eau de cuisson garde un grand nombre de vitamines que contiennent les légumes.

Les légumes racines, dont font partie les pommes de terre, les ignames, les carottes apportent des hydrates de carbone, de l’amidon, des vitamines A, B, C, E, des fibres et des minéraux. Ils ne sont pas du tout riches en calories. Ne vous en privez donc pas quand vous faites un régime. accompagnez-les juste  avec des sauces allégées.